Chaque entrepreneur qui se respecte s’est retrouvé face à des moments difficiles. Si certains sont plus faciles à gérer, d’autres sont pesants sur le moral du dirigeant. Quelles sont les situations qui font de la direction d’entreprise un véritable parcours du combattant ? Le tour sur les moments difficiles des entrepreneurs dans ces quelques lignes.

6 cas de crise auquel l’entrepreneur est confronté

L’une des premières causes de difficultés dans une entreprise est occasionnée par des problèmes internes, notamment le conflit entre associés. Il peut apparaître suite à des divergences stratégiques, à une mauvaise répartition des rôles entre associés, à l’absence de pacte d’actionnaires, au manque de compétences, etc.

Le manque de ventes peut aussi être à l’origine de frustration pour l’entrepreneur. Ce problème est particulièrement présent dans des métiers où du jour au lendemain l’établissement peut se remplir comme se vider sans raison claire (ex. la restauration). Dans ce genre de situation, rappelez-vous que ce n’est pas parce que votre idée est géniale que le produit va forcément se vendre tout seul. Il vous faut plus de supports et de partenariats pour optimiser les ventes.

Le manque de trésorerie est une situation fréquente pour les entrepreneurs. Cela conduit à l’absence de recrutement pour le développement de l’entreprise, aux retards de paiements des fournisseurs, et à l’augmentation de travail pour les entrepreneurs.

Le défaut de paiement d’un client est l’un des pires moments de l’entrepreneur. Un client insatisfait de votre prestation peut engendrer des conséquences graves pour votre entreprise, notamment la faillite.

Le licenciement d’un salarié n’est pas toujours une partie de plaisir pour le patron. Cela mêle à la fois le professionnel et l’humain car il est difficile de devoir engager des procédures pour trouver un remplaçant, et devoir licencier un agent qui a fait partie de la société pendant longtemps.

Enfin, la fermeture de la société est certainement la situation la plus pénible pour un dirigeant. Le sentiment d’échec, la perte d’emploi et l’arrêt d’une activité qui lui tenait à cœur, sont très difficiles à surmonter pour le chef d’entreprise.

Comment anticiper les désagréments ?

Il est très important pour l’entrepreneur de prévenir les risques de crise dans son entreprise. Les conflits entre associés peuvent, par exemple, être anticipés en créant un pacte d’actionnaires ou en respectant les formalités juridiques de création d’entreprise. Pour vous faire accompagner par des experts juridiques, consultez les offres du cabinet Alto Avocats. Se rendre sur le site pour plus d’informations sur les services.